Animation : Frédéric CLOTEAUX, directeur de Vivre FM; Jacques MARCEAU, président d’Aromates

Programme

13h00 Accueil des participants

13h30 Accueil et introduction

Jocelyne GUIDEZ, sénatrice de l’Essonne, Présidente des Assises

13h40 Allocution d’ouverture

Brigitte BOURGUIGNON, ministre déléguée auprès du ministre des solidarités et de la santé, chargée de l’Autonomie

Sophie CLUZEL, secrétaire d’État chargée des personnes handicapées

14h00 Keynote

Christian SCHMIDT de LA BRÉLIE, directeur général, Klesia

14h10 « Faut-il créer de nouvelles solidarités ? »

Dans une société devenue « hors sol », emprisonnée dans son rapport existentiel à la consommation et à l’argent, transformée par le numérique, mais aussi mondialisée où, en particulier, les familles sont de plus en plus éclatées à travers le monde et où la solitude devient la norme, quel avenir pour la solidarité et le don de soi ?

Vincent HAEGELE, directeur des bibliothèques de la ville de Versailles, historien

14h25 « Présentation de la 6ème édition du Baromètre des aidants Fondation April-Institut BVA »

On estime à 11 millions le nombre de personnes qui occupent une fonction d’aidant auprès d’un proche. Qui sont les aidants aujourd’hui ? Quel est le profil des personnes en situation de dépendance en 2019 ? Comment les aidants vivent-ils leur rôle ? Quels sont les impacts sur leur vie, leur santé ou encore leur travail ? Auprès de qui trouvent-ils du soutien au quotidien ? Quelles sont les pistes d’actions les plus utiles pour leur faciliter la vie ?

Fabienne ERNOULT, déléguée générale à la RSE. APRIL

14h40 Table ronde 1 – « Quels services, quelles technologies pour concilier rôle d’aidant et vie professionnelle ? »

 Quels services (exemple Kit’Aide Klésia / La boussole) et quelles technologies pour conjuguer une activité professionnelle avec un rôle d’aidant ? Quelle mission pour l’entreprise ? Quel regard sur le salarié aidant ? Comment réduire la disparité de traitement entre salarié d’une grande entreprise bénéficiant d’une politique de RSE et un/e salariée d’une TPE ou PME ?

Introduction et modération : Claudie KULAK, présidente du Collectif Je t’Aide

Intervenants :

Elisabeth HUBERT, présidente HaD France

Scarlett LAZARIC, responsable du pôle action sociale régionale et partenariats, direction de l’action sociale, Klesia

Mounir MOKHTARI, professeur à l’IMT, directeur de la chaire qualité de vie des personnes âgées

Julien PAYNOT, directeur général, Handeo

Un représentant du Groupe VYV

15h40 Table ronde 2 – « Quel statut et quels droits pour les aidants actifs ? »

Face à l’augmentation des situations de dépendance et de perte d’autonomie, il semble dorénavant indispensable de faire évoluer le droit social pour permettre à un proche d’aider une personne malade ou handicapée. Aménagement du temps de travail, congés, télétravail, cotisations chômage et retraite mais aussi enrichissement du compte personnel d’activité, de nombreuses pistes existent pour que le bénévolat ne soit plus payé au prix fort par les aidants.

Introduction et modération :

Amarantha BOURGEOIS, directrice de projet, Association Nationale Jeunes AiDants Ensemble (JADE)

Intervenants :

Jocelyne CABANAL, secrétaire nationale de la CFDT

Dominique GILLOT, vice-présidente du CNCPH

Emmanuelle LIÈVREMONT, directrice diversité et santé au travail, direction des relations sociales France, L’Oréal

Marion PUISSANT, avocate

Un représentant d’une entreprise partenaire

16h40 – « Proches aidants : le long chemin du déni à la reconnaissance … »

Faire reconnaître le rôle central des aidants profanes et rappeler le caractère indispensable de leur contribution fait aujourd’hui partie des principaux besoins que les aidants familiaux revendiquent explicitement, tant vis-à-vis des professionnels avec qui ils collaborent, que vis-à-vis des pouvoirs publics. Dans un contexte de plus forte sensibilisation à leur égard, la CNAV a mené une étude « Les proches aidants : reconnaissances, engagements et expériences » qui se propose à la fois de définir et de renseigner ce que recouvre la notion de proches aidants âgés autonomes mais également de comprendre la nature de leurs engagements et de leurs expériences et mieux les repérer pour mieux les accompagner.

Christiane FLOUQUET, directeur action sociale Ile de France, Cnav Ile de France

Laurent NOWIK, directeur de l’unité de recherche sur le vieillissement, Cnav

16h50 « Comment mieux prendre soin de nos ainés ? »

L’engagement de la société civile pour transformer la prise en compte des personnes âgées : Le ministère des Solidarités et de la Santé a lancé avec Make.org une grande consultation citoyenne sur le grand âge et l’autonomie, avec le soutien de nombreux acteurs. Au moment de l’élaboration d’une vaste réforme sur le grand âge et l’autonomie, les Français ont pu pendant 2 mois répondre librement à la question « Comment mieux prendre soin de nos aînés ? » en proposant leurs idées et en votant sur celles des autres.

Axel DAUCHEZ, président, Make.org

17h00 Table ronde 3 – « Comment financer une vraie politique pour les aidants actifs ? »

Soutenir l’action des aidants actifs, même bénévoles, a un coût qui vient s’ajouter à celui de la dépendance, de la perte d’autonomie et des soins. Quels financements ? Quels acteurs et quels modèles ? Etat, régions, territoires, entreprises, familles, ONG,…  quels contributeurs pour quelles contributions ?

Introduction et modération : Alain VILLEMEUR, économiste; directeur scientifique de la chaire « Transitions démographiques, transitions économiques »

Intervenants :

Frédérique DECHERF, directrice de l’action sociale, Agirc-Arrco

Pierre DHARREVILLE, député des Bouches du Rhône

Pierre MAYEUR, directeur général, OCIRP

Marie-Anne MONTCHAMP, présidente de la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie (CNSA)

Karine REVERTE, directrice générale du CCAH

18h00 Allocution de clôture

Élisabeth BORNE, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’insertion (sous réserve)